Bouillie et bouillon : ainsi se résume la nourriture de la jeune accouchée qui prévalait pendant des siècles. Les céréales étaient grillées et transformées en farine, les légumes toujours cuits. L’objectif étant de restaurer son organisme en douceur. Il fallait « régénérer le sang perdu » disait-on, autrement dit : reconstituer la force vitale perdue pendant l’accouchement. Au Moyen-Orient comme en Asie, aujourd’hui encore, le bouillon est conseillé, parfois de manière exclusive. Chez les juifs marocains, après la naissance, la femme absorbe presque immédiatement le traditionnel bouillon de coq. La viande était un produit de luxe, ce qui témoigne de la grande considération dont jouissait la jeune mère. Recommandé également à la jeune accouchée par la médecine chinoise, le bouillon détient de sérieux atouts pour l’estomac délicat de la période postnatale.

Les vertus du bouillon

Très digeste, peu calorique, le bouillon régénère la flore intestinale, réchauffe et régule les déséquilibres. Il est puissamment restaurateur car il demande peu d’efforts à l’appareil digestif.

Recette du bouillon du Mois d’Or

  • A consommer jusqu’à J + 7 après l’accouchement et à réutiliser pour les soupes et les potages.

PREPARATION POUR 2 LITRES DE BOUILLON

2 carottes coupées en gros dés

1 oignon rouge coupé en rondelles

1 poireau coupé en rondelles

2 branches de céleri coupées en tronçons

2 feuilles de laurier

1 bouquet de thym

1 c. à c. de sel de mer

Quelques grains de poivre

Prévoir 2 bocaux de conserve d’1 litre chacun qui rentrent dans le réfrigérateur

 

    • Remplissez la bouilloire et mettez-la à bouillir. Divisez les légumes coupés en deux parties égales et mettez-les dans les bocaux. Ajoutez les herbes. Remplissez alors les bocaux d’eau bouillante en prenant soin de s’arrêter à quelques mètres du bord – chaque bocal doit être rempli de 75 cl d’eau. Mettez le couvercle et laissez le tout refroidir.
    • Si vous désirez un bouillon très léger, il vous suffira de filtrer le bouillon de légumes à peine refroidi, sinon, si vous souhaitez un bouillon plus épais, mettez le bol au réfrigérateur pendant 12h et filtrez ensuite.
    • Une fois filtré, remettez des boites à congélation ou dans des carrés à glaçons, puis au congélateur, il se conservera jusqu’à 3 mois à basse température.

     

    Agrémentez de croutons, de tofu ou d’un œuf poché au moment de la décongélation.

    Ajoutez aussi des herbes aromatiques comme le persil, le thym, le laurier, la ciboulette, la coriandre. C’est une petite attention qui fait la différence !